Le domaine de La Fontaine, qui se trouve dans le sud des Alpes en altitude à 750m, couvre 8 hectares dont 5 ha de prairies et 1 ha de maraîchage (comprenant les céréales, le verger et les petits fruits), surface qui peut être augmentée d’un hectare supplémentaire.

Les cultures

Les cultures de plein-champs récoltées sont les pommes de terre, les carottes, les betteraves rouges, les oignons, l’ail, le poireau, les courges, les courgettes, les haricots, et une multitude de variétés de tomates.

Dans les deux serres de 200 m2 chacune, sont cultivées toute l’année les salades, la mâche, les épinards, les blettes, le fenouil, les concombres, les tomates, les radis, les choux-raves, les melons, les pastèques. Les plants et les semis sont réalisés sur place, ainsi qu’une partie des semences. On trouve également des condiments et des plantes médicinales. Le verger se compose d’abricotiers, de pommiers, de pruniers, de cerisiers, de poiriers.

Des petits fruits sont également cultivés tels que framboises, cassis, groseilles et mûres, généralement transformés en confitures sur les fours solaires.

La production de céréales (blé, seigle et petit-épeautre) est consacrée à la fabrication du pain tout en permettant d’améliorer à la fois la rotation des cultures ainsi que la diversité sur le domaine.
L’objectif fixé est l’autonomie complète pour la consommation des fruits, des légumes et des céréales.
En coopération avec l’ONF, le bois de chauffage est récolté localement pour pouvoir affronter les rigueurs de l’hiver, accessoirement le débardage est effectué avec le cheval.

Le travail du sol, la culture en butte et la traction animale


Les cultures de pleins champs sont toutes cultivées en buttes de 70 cm de large. Celles-ci augmentent la fécondité de la terre, la vie et la structure du sol et la chaleur pénètre la terre plus rapidement. La surface cultivée est plus importante et les racines s’insèrent plus facilement dans la terre. Les buttes servent également de guide pour le cheval et facilitent la régulation des adventices.
Le sol étant argileux et lourd, le travail de celui-ci se fait en traction animale sans charrue et superficiellement (griffonnage, sous-solage, sarclage, binage, buttage). Le but étant de créer des conditions favorables pour la vie du sol et le travail des vers de terre.
Les outils utilisés en traction animale proviennent de la société Prommata, d’outils traditionnels ou créés par nous-mêmes.

Le travail en traction animale permet d’éviter le compactage du sol au contraire du travail mécanisé. C’est un travail vivant, écologique et sans pollution (sonore ou autre) qui renforce le contact entre l’homme et l’animal, et les liens directs entre les hommes, sans oublier l’approche thérapeutique.

La fécondité du sol, la fumure et l’engrais vert


Nous essayons de conserver et d’améliorer la fécondité de notre sol grâce au fumier composté d’un troupeau de 30 chèvres laitières voisines. Nous réalisons nos engrais verts par un mélange à base de légumineuses. Nous cultivons également des engrais verts sous d’autres cultures. La combinaison de la fumure animale, des engrais verts et du respect du sol par la traction animale, en plus de la pratique des préparations biodynamiques et d’une présence humaine guidée par l’amour, permet de produire une agriculture durable à La Fontaine.

Les préparations biodynamiques


Rudolf Steiner et son anthroposophie sont à l’origine de l’agriculture en biodynamie et préconise les préparations biodynamiques dans ces cours aux agriculteurs de 1924.

Six préparations se font avec des plantes médicinales, à dose homéopathique, pour activer le processus de fécondité et de compostage du tas de fumier.
Deux préparations dynamisées à la main, sont pulvérisées sur toutes les cultures: la bouse de corne sur le sol et la silice de corne sur les feuilles des plantes.
Toutes les préparations sont faites chez nous à la Fontaine. Les rythmes cosmiques de la Lune et des planètes sont respectés dans le cadre du travail.

Les stages et les séminaires


Nous recevons des stagiaires toute l’année (également en woofing).
Nous proposons des stages et des séminaires en agriculture à partir de deux semaines minimum, pour les écoles Waldorf également.

Les thèmes abordés peuvent être les suivants :
- L’agriculture en Biodynamie
- La fécondité de la terre et les engrais verts
- La mise en œuvre des préparas biodynamiques
- La traction animale moderne en maraichage

Contact pour l'agriculture, la traction animale et les stages :
Gela
3HO La Fontaine
05300 Barret sur Méouge
Tel. +33 4 92 65 27 29